Pour sa troisième sortie de l’année, la dernière en Rose, l’Etoile Noire de Strasbourg s’est imposée à l’issue de la séance de tirs aux buts (2-1) face aux Pingouins de Morzine.

Dominateurs en début de partie, les Strasbourgeois concrétisent l’une de leur toutes premières occasions par Flavien Fondadouze. Rien ne sera marqué dans la suite du premier tiers-temps, pas plus que dans le deuxième, ni dans la première moitié du troisième. Les Jaunes et Noirs manquent à plusieurs reprises de faire le break tandis que Morzine se créé quelques belles occasions, permettant à Tomas Hiadlovsky (élu homme du match pour la deuxième fois consécutive) de s’illustrer. Alors qu’on se prenait à croire que Strasbourg allait s’imposer sur la plus petite des marges, Morzine profite d’une mauvaise relance de la défense Strasbourgeoise pour inscrire le but égalisateur à un peu plus de 5 minutes du terme, envoyant les deux équipes en prolongation.

Peu inspirées, aucun des trios Alsaciens et Hauts-Savoyards ne parviendrons à faire la différence. Le match se joue donc aux tirs aux buts. Là encore, les gardiens seront à l’honneur, mettant en échec les 9 premiers tireurs, 5 côté Morzinois et 4 côté Strasbourgeois. Thomas Giorgi s’élance donc avec le palet de la gagne, qu’il converti d’une belle feinte et d’un lancer du revers au dessus de la botte du portier des Pingouins.

Avec cette deuxième victoire, Strasbourg pointe à la 5e place du classement à égalité avec les Vipers de Montpellier, leur prochain adversaire. L’Etoile Noire retrouvera l’Iceberg en Jaune et Noire samedi 5 novembre face à Nantes.

Photo : Jean-Christophe Simonin

Deux points contre les Pinguoins