L’Etoile Noire retrouvait son public de l’Iceberg ce samedi pour la première journée du Championnat de France de Division 1 face aux Corsaires de Dunkerque. Tout de rose vêtus (octobre rose oblige), les Alsaciens se sont inclinés sur le score de 6 buts à 4 au terme d’un bon match qui aura tourné en faveur des Nordistes en trois minutes au milieu de la troisième période.

Le match est très équilibré et malgré une ouverture du score Strasbourgeoise signée Arthur Pousse (14′), c’est Dunkerque qui vire en tête (1-2) après deux tiers-temps. Matthew Sozanski remet alors les deux équipes à égalité dès l’entame de la dernière période (2-2 à la 41′ minute). Le tournant du match intervient à la 46′ minute ou Dunkerque profite de l’indiscipline Strasbourgeoise pour inscrire trois buts en trois minutes (dont 2 en supériorité numérique) pour prendre le large (2-5 à la 48′ minute).

On pensait la messe dite, messe c’était sans compter sur la réaction des Alsaciens. A la 50′ minute, Alejandro Burgos fête son retour à la compétition en ramenant son équipe à 2 longueurs. Puis, à 6 contre 5, Jérémy Côté entretien le suspens avec un quatrième but inscrit à 1’16 du terme. Ce ne sera malheureusement pas suffisant et Dunkerque conclut la rencontre par un but en cage vide dans les dernières secondes pour s’imposer finalement 4-6.

Pour sa prochaine rencontre, l’Etoile Noire se rendra à Chambéry, battu à Epinal lors de la première journée (4-2). Ensuite l’Etoile noire jouera deux fois à domicile, le 18 novembre en 16e de finale de la Coupe de France face à Mulhouse et le 22 novembre face au promu Morzine.

Photo : Jean-Christophe Simonin

Trois minutes fatales