Opposé samedi soir aux Éléphants de Chambéry, L’Etoile Noire de Strasbourg a su trouver les ressources nécessaires pour s’imposer, une nouvelle fois aux tirs au but. Vainqueurs à l’aller, les Savoyards pensaient bien pouvoir rééditer leur exploit ce soir. Ils ont mené au score à quatre reprises, mais à chaque fois les coéquipiers de Michal Duras sont parvenus à recoller : une première fois par Colin Delatour qui célèbre de la meilleure manière qu’il soit sa première sélection avec l’Etoile Noire, puis deux fois par l’intermédiaire de Kévin Massy et une dernière fois par Colton Waltz a 2 minutes du terme de la rencontre. Comme contre Mont-Blanc, rien ne sera marqué en prolongation et la séance de tirs au but tournera à l’avantage des Alsaciens avec deux réussites signé René Jarolin et de Kévin Massy, encore lui, alors que dans le même temps, Tomas Hiadlovsky repousse quatre des cinq tentatives chambériennes. Avec ce 9e succès en dix matchs, l’Etoile Noire est confortablement installée en tête de la Poule B avec 8 longueurs d’avance sur Marseille (qui a encore 12 points potentiels à aller chercher), seule équipe pouvant encore détrôner les Jaunes et Noirs d’ici la fin de la saison régulière.

Photo : Jean-Christophe Simonin

L’Etoile Noire tient sa revanche